Keskonvafair'​.​.​.​?

by Laids Crétins des Alpes

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Keskonvafair'...? via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €8 EUR

     

  • Full Digital Discography

    Get all 6 Laids Crétins des Alpes releases available on Bandcamp and save 40%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Jouer dans ta ville - LIVE - Digital Audio, Chevaliers Crétins, Iodé !, Motor'Head & Shoulders, Keskonvafair'...?, and Mortel !. , and , .

      €28.20 EUR (40% OFF)

     

1.
2.
04:52
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.

credits

released December 1, 2007

tags

license

all rights reserved

about

Laids Crétins des Alpes France

Du Raggamuffin au Punk-Rock... Ambiances variées mais toujours décalées... Laids Crétins des Alpes profitent de leur ancrage régional pour proposer des chansons comiques où le second degré côtoie le vécu !
Après 12 ans d'existence, 5 albums studio et des centaines de concerts, le groupe vient de sortir son 1er DVD LIVE : "Jouer dans ta ville"
... more

contact / help

Contact Laids Crétins des Alpes

Streaming and
Download help

Track Name: Momo le mono
Au début du mois de juillet, dans la verdure de nos alpages,
S’abat comme une calamité, qui sème le « oaï » sur son passage.

Chaque saison, on les redoute, ils arrivent du sud par essaims.
Ils suivent toujours la même route, qui mène au parc des Ecrins.

Refrain :
Les doryphores sont de retour,
Sur les sommets des alentours,
Les doryphores sont de retour,
Dans l’Mercantour !

Dès qu’ils voient un bosquet pourri, ils s’arrêtent au bord de la route.
Les « pieds-paquets » et l’Aïoli, ça constitue leur casse-croûte.

Une fois le repas terminé, ils laissent de tout sur leur passage.
Plastiques et cannettes vidées, capotes pleines et bouts d’fromage.

Refrain :
Les doryphores sont de retour,
Sur les sommets des alentours,
Les doryphores sont de retour,
Dans l’Mercantour !

A partir de la mi-décembre, dans la blancheur de nos alpages,
Encore une fois ils se rassemblent, pour polluer nos paysages.

Ils débarquent en boite de nuit, les pieds baignant dans la fourrure.
Ils garderons leurs après-ski, même dans le lit, ça j’en suis sûr.

Refrain :
Les doryphores sont de retour,
Sur les sommets des alentours,
Les doryphores sont de retour,
Dans l’Mercantour !

En hivers ils crèvent même pas, ils colorent juste leurs carapaces.
Combis fluo, surfs de combat, en « chasse-neige », ils se fracassent !

En bas des pentes, pour remonter, ça crie, ça sue, ils se dépassent.
A coups de bâton bien placés, à coups de spatules, à coups de godasses.

Refrain :
Sois pas doryphore à ton tour,
Ne pollue pas les des alentours...
Sois pas doryphore à ton tour,
Ne pollue pas les des alentours... (ad lib)
Track Name: Levrettes story
Au village d’Oraison, pas loin de Sisteron,
Il existe un cynodrome !
Quand arrive la saison, monte l’excitation
Les courses de chiens me passionnent !

Aïe ! Aïe ! Aïe !........ Aïe ! Aïe ! Aïe !
Moi j’aime les levrettes....
Aïe ! Aïe ! Aïe !........ Aïe ! Aïe ! Aïe !
Vive les chiennes qui font « Kaï ! Kaï ! »

Arrive le jour des courses, je vérifie mes bourses
Car il parait que ça rapporte
J’ai misé tout mon flouze, sur la numéro douze
Une belle Afghane de Toulouse !

Refrain

Levrettes et lévriers, moi je suis obsédé
J’achète la presse canine
Je passe mes soirées, tente d’imaginer,
Leur douce fourrure câline !

Refrain

Pont :
Quand j’étais un gamin, je matais Rintintin,
Mabrouk et Lassy.... les canidés sont mes amis !

J’ai perdu mon argent, car y aller souvent,
C’est pas bon pour le portefeuille !
Pour vaincre mes tourments, j’ai pris une jument
Comme ça je peux monter à l’œil !

Aïe ! Aïe ! Aïe !........ Aïe ! Aïe ! Aïe !
J’aime moins les levrettes !
Aïe ! Aïe ! Aïe !........ Aïe ! Aïe ! Aïe !
Vive les juments et le bétail !!!!! (2 fois)
Track Name: Vive la chasse au dahu !
En colo, en classe de neige. Bien plus qu’un jeu déjà un piège !
On te réveille en pleine nuit. Tu t’habilles sans faire de bruit.
Il faut écouter les plus grands. « Viens avec nous, fais pas l’enfant ! »
Une petit’ voix te dis « c’est pas vrai ! ». Mais tu suis le groupe, fasciné.

Refrain :
On voulait y croire et on y a cru !
Vive la chasse au Dahu !
Même si on est rentrés déçus !
Vive la chasse au Dahu !
On a juré qu’on n’irait plus !
Vive la chasse au Dahu !
Mais ça nous retombe dessus !
Vive la chasse au.................. Dahu !


Adolescent en discothèque, tu pars pour chasser les minettes.
Coiffé, fringué, parfumé, t’as toutes les chances de ton coté.
La boite a une odeur de rance, au fond tu sais qu’t’as aucune chance !
T’as gaspillé ton énergie à pourchasser celles qui te fuient.

Refrain

Plus tard tu pointes au chômage. Tu bosserai bien dans un garage.
T’as beau envoyer des CV, tu te fais même pas calculer.
Une fois encore, tu le sais bien, faire c’qu’on te dit ça sert à rien !
T’es déjà passé pour un con. Tu n’as chassé qu’des illusions !

Refrain final :
On voulait y croire mais on n’y croit plus
Fuck à la chasse au Dahu !
Longtemps on a été déçus !
Fuck à la chasse au Dahu !
Cette fois c’est sur, on n’ira plus !
Fuck à la chasse au Dahu !
Et ça vous retomb’ra dessus !
Fuck à la chasse au................. Dahu !
Track Name: Deux pour le même prix
En poussant nos caddies quelquefois on hésite
Devant toutes ces lessives ou bien au rayon biscuits
Oui mais depuis longtemps il y’a un truc qui t’incite
Quand ton raisonnement ne peut plus faire le tri

Peu importe qui nous sommes,
On y est tous sensibles.

----------------------------------------------------------------
Deux pour le même prix
Ca fait faire des économies
Deux pour le même prix
A coup sûr, c’est ça qu’on choisit
----------------------------------------------------------------

Pour l’éternel repos, pour apaiser sa conscience,
On ne sait plus vraiment à quelle icône se vouer.
Y’a aussi une méthode qui transcende la science.
Certains l’ont bien compris. Fais donc confiance aux curés.

Même s’il n’y a qu’un dieu,
On y est tous sensibles.

----------------------------------------------------------------
Deux pour le même prix
Jésus et la Vierge Marie
Deux pour le même prix
Ticket gagnant pour le paradis
----------------------------------------------------------------

Même quand viendra le moment de mettre notre voix dans l’urne,
Dans le but de choisir qui gèrera le pays.
En associant un string avec une paire de burnes,
Le couple donne confiance. On se reconnaît en lui.

Peu importe nos idées,
On y est tous sensibles.

----------------------------------------------------------------
Deux pour le même prix
Le coup de Bill et Hillary
Deux pour le même prix
Ca peut se faire en France aussi

Deux pour le même prix
Je suis sûr qu’ils y pensent, pardi
Deux pour le même prix
Ca, ça doit faire déprimer Sarkozy

Deux pour le même prix
La présidente et son mari
Deux pour le même prix
Projets de loi tout au creux du lit...
----------------------------------------------------------------

Deux pour le même prix !
Deux pour le même prix !
Deux pour le même prix !
Deux pour le même prix !

Ad Lib.
Track Name: Porcs de Marseille
SI T’AS DU POIL DANS LES OREILLES...
AU BAS DU DOS SI C'EST PAREIL...
TU ES DES NÔTRES !
WELCOME DANS LA SOUE DU SOLEIL

NOUS TOUS NOS RÊVES SONT DETRUITS
A L’EAU D’VAISELLE, ON LES NOURRIT
COMME LES AUTRES
ON FAIT DU LARD EN POESIE

Refrain :
ON EST DES PORCS... ON EST DES PORCS... DE MARSEILLE !
ON EST DES PORCS... ON EST DES PORCS... DE MARSEILLE !
ON EST DES PORCS...
PAS ENCORE MORTS...
COQUIN DE SORT...
OUI DES VIEUX PORCS !
GROUIK !!!

SI T’ES VENU POUR M’EPATER...
HENRIETTE VA TE FUMER !
COURBE L’ECHINE,
SUR L’ECHAFFAUD, LA SANGLE Y-EST !

POUR NOUS C’EST QUI VIVRA VERRA !
ALEXANDRIE ! ALEXANDRA !
CE PAUVRE CLAUDE,
SAIT COMMENT TOUT CA FINIRA...

Refrain :
ON EST DES PORCS... ON EST DES PORCS... DE MARSEILLE !
ON EST DES PORCS... ON EST DES PORCS... DE MARSEILLE !
ON EST DES PORCS...
PAS ENCORE MORTS...
COQUIN DE SORT...
OUI DES VIEUX PORCS !
GROUIK !!!

Pont :
C’EST P’TET VRAI QU’ON A ENGRAISSE,
A COUP D’CANNETTES DE BIERE !
MAIS CROIS PAS QU’ON VA S’ARRETER ?
QU’ON VA SE LAISSER FAIRE !

ON VA TOUS VOUS BOTTER L’OIGNON,
AVEC NOS QUEUES EN TIRE-BOUCHON.
CA Y EST CA COUINE !
VEUILLEZ ELOIGNER LES LARDONS

LE MONDE ENTIER SE PORCINISE.
MEME LES GENS BONS FONT DES BETISES.
OUI MAIS NOUS AUTRES,
ON ASSOCIE « SONS ET FRANCHISE » !

Refrain :
ON EST DES PORCS... ON EST DES PORCS... DE MARSEILLE !
ON EST DES PORCS... ON EST DES PORCS... DE MARSEILLE !
ON EST DES PORCS...
PAS ENCORE MORTS...
COQUIN DE SORT...
OUI DES VIEUX PORCS !
GROUIK !!!
Track Name: Des punkachiens !
J’ai de nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Beaucoup de bruit pour rien,
Comme nous en plus bourrin !

Mes nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Ils voient jamais le matin.
Et s’en portent très bien....

Un fourgon vert est arrivé.
Tagué de tous le cotés.
Dans cette grange abandonnée je crois qu’ils vont s’installer....

Ils étaient neuf dans le camion.
Tatoués des pieds au menton.
Impossible de distinguer les filles des garçons !

J’ai de nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Beaucoup de bruit pour rien,
Comme nous en plus bourrin !

Mes nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Ils voient jamais le matin.
Et s’en portent très bien....

Ca fait déjà dix jours qu’ils sont là.
Ils me calculent même pas....
Le pied de grosse caisse commence a faire des dégats !

Ils sont descendus au village.
Avec leur look de nécrophages...
On ferait mieux de penser a bien fermer les garages !

J’ai de nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Beaucoup de bruit pour rien,
Comme nous en plus bourrin !

Mes nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Ils voient jamais le matin.
Et s’en portent très bien....

J’en pouvais plus, j’y suis allé.
Sans avoir été invité.
Ils testaient une recette de champis au LSD....

Ils avaient pas très bonne mine
Après vingt sniffs de Kétamine.
Extas et Rachacha c’est pas comme des vitamines !

J’ai de nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Beaucoup de bruit pour rien,
Comme nous en plus bourrin !

Mes nouveaux voisins, ce sont des Punkachiens !
Ils voient jamais le matin.
Et s’en portent très bien....

Pendant trois jours j’y suis resté.
J’ai même appris à danser !
Mes certitudes de Keupon, une à une sont tombées...

Ils ont des chiens et pas des rats....
Ca fait pas d’eux des scélérats !
Les Punkachiens sont rebelles, ils participent au combat !!!

J’ai de nouveaux COPAINS, ce sont des Punkachiens !
Beaucoup de bruit C’EST BIEN,
ON EST TOUS DES CRETINS !

Mes nouveaux COPAINS, ce sont des Punkachiens !
ON voit jamais le matin.... ET ON N’ENTEND PLUS RIEN !
Track Name: Keskonvafair'...?
En 1977, nous étions déjà punks ! (dans l’âme)
On passait de folles soirées à traquer les minets.
Les épingles à nourrice,
Nos vieux cuirs tout râpés,
Et les drapeaux anglais !

On fracassait leurs mobylettes à guidons cintrés,
A coups de pelle et barramines pour les faire enrager !
On jetait leurs cartables,
Sur la voie ferrée,
On les faisait pleurer !


Refrain :
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour vidanger les beaux quartiers des minets gominés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour assumer toutes nos idées de crétins punkisés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?


En 1987, on était toujours punks ! (dans l’âme)
On passait toutes nos soirées à draguer les poupées.
Leurs mecs, on les branchait,
Sur leur look de kéké,
Et baston s’en suivait !

On se vengeait sur leurs bagnoles dans les parkings fermés.
Puis on coursait leur p’tites copines
Au milieu des pommiers.
Pendant qu’ils réparaient,
Leur tôle bien froissée,
Par nos soins distingues !


Refrain :
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour vidanger les beaux quartiers des minets gominés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour assumer toutes nos idées de crétins punkisés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?


En 1997 nous étions encore punk ! (dans l’âme)
On n’avait plus que les dimanches pour traquer les minets.
Dans les stations de ski,
On brûlait leurs chalets,
Avant d’aller bosser !

Maint’nant on est en 2006, est-ce qu’on est assez punk ?
Pour continuer à trucider les mêmes vilains minets
On va vider les bacs,
De leurs sales cd,
Venez nous y aider !



Refrain :
Ca va le faire... En 2007 !
On est des punks comme jamais et cette fois ça va marcher !
On va le faire... En 2007
On est des punks crétinisés et on ne va pas s’arrêter
On va le faire... En 2007
Track Name: Je ne peux pas aller danser
Refrain :
Je ne peux pas aller danser.
Pasqu’après je vais transpirer.
Et c’est sur je vais puer.
Et mon mec y va me tuer !

Et puis je dois garder le sac
De ma copine qui est aux « cabèches ».
Et en plus toi tu marques mal !
Tu me laisse la figue sèche !

Je ne peux pas aller danser.
Pasqu’après je vais transpirer.
Et c’est sur je vais puer.
Et mon mec y va me tuer !

Oh ! je te le dis franchement,
Y me vient les hémorroïdes.
Tu vois c’est pas le moment.
Je me sent toute « espaloufide » !

Je ne peux pas aller danser.
Pasqu’après je vais transpirer.
Et c’est sur je vais puer.
Et mon mec y va me tuer !

Eh dis toi, je te reconnais !
Tu es le neveu de la voisine.
Que j’ai choppé à « m’inspincher »
Va plutôt « chasper » ta cousine.....

Je ne peux pas aller danser.
Pasqu’après je vais transpirer.
Et c’est sur je vais puer.
Et mon mec y va me tuer !

Arrête un peu de me lorgner,
Tu vois, même pas je te calcule !
Le slow je sais pas le danser.
« Nègue-toi » .... et fais bien des bulles !

Je ne peux pas aller danser.
Pasqu’après je vais transpirer.
Et c’est sur je vais puer.
Et mon mec y va me tuer !

Des cigarettes j’en ai pas...
Mais j’ai des kleenex « en moulon » !
Comme ça si tu penses à moi,
T’essuie pas dans ton caleçon.....

Je ne peux pas aller danser.
Pasqu’après je vais transpirer.
Et c’est sur je vais puer.
Et mon mec y va me tuer !

Je ne peux pas aller danser.
Je me sent toute engoncée.
Le jeans il est trop serré.
Je sent que je vais le craquer !
Track Name: La salaud du lac
Les voisins disent qu’il est déviant...
Il est bizarre c’est évident !
Alors on l’appelle « Le Salaud d’Evian »

Nous on a peur qu’ils nous attaque
Avec son regard de maniaque.
Alors on l’appelle « Le Salaud du Lac »

Des poupées en plastique clouées sur sa façade,
C’est sûr, c’est pratique pour passer pour un malade.
Y’a des chiens, tous bâtards, qui aboient du matin au soir.
Des bagnoles, sur des cales, qui rouillent sans espoir.

Refrain

Des fois, on le voit la tête sous sa capuche.
On change de trottoir... politique de l’autruche !
Lui parler ? Pas question ! Personne n’a essayé.
Le saluer ? A quoi bon ! Mieux vaut s’en méfier.

Refrain

Sur son toit, y’a pas d’antenne. Il a pas la télé !
Mais une chose est certaine, il a l’électricité.
Toute la nuit, sa grande serre, elle reste éclairée...
Personne ne sait à quoi ça sert cette énergie gaspillée....

Final :
Je sais c’est étrange, l’autre soir j’ai rêvé...
Au volant d’une Mercedes blanche, il me souriait.
Il y avait une odeur étrange qui s’en échappait.
Et une feuille à cinq branches tatouée sur son poignet....
Track Name: Nounours veut tuer mon petit frère !
Depuis le film de Jean-Jacques,
Moi j’en suis sur les ours me traquent !
Depuis que j’ai vu ce Kodiak,
Je suis dev’nu paranoïaque !

Moi j’en suis sur ils sont pervers !
Les ours veulent tuer mon petit frère !

C’est un gros ours pyrénéen.
Il vient pour tuer les Alpins.
Son père est né dans les Carpathes.
C’est une famille de psychopathes.

Moi j’en suis sur il sont pervers !
Les ours veulent tuer mon petit frère !

Sa fourrure est en synthétique.
Ca lui donne un air de sadique.
Ses yeux énormes sont en plastique.
Quand il me mate c’est la panique.

Moi j’en suis sur il est pervers !
Nounours veut tuer mon petit frère !

Les ours polaires...
... sont en colère !
Les plantigrades...
... sont des malades !
Tous les Grizzly...
... sont malpolis !
Ceux des cavernes...
... sont plutôt ternes !
Track Name: Le roi des rats
Y’ a Marseille qui appelle , mais personne ne répond.
Ici coule l’Huveaune, mais y’a plus d’eau sous les ponts.
Planqués ! Dans la Cité !
Les rats de villes ne savent plus comment monter.
Cachés ! Dans les greniers !
Les rats de villes ne savent même plus couiner.

Pour eux, le blé c’est rouge. Ils se sont habitués.
Ca leur fait mal au ventre mais faut pas s’inquiéter.
Pardi ! Tout est gratuit !
Les rats des villes savent même plus qui les nourrit.
Tant pis ! C’est l’paradis !
Qui les attend avec leur copines, les souris.

Rattus Phocéus Vulgaris
Rattus Urbanus Amnésis

Quand le soleil se couche, quelquefois ils se souviennent
De l’époque bénie, quand la lune était pleine.
Par Milliers ! Affamés !
Ils occupaient toutes les rues de la cité.
Aujourd’hui ! Anesthésiés !
Ils cherchent à peine avoir l’OM à la télé.

Rattus Phocéus Vulgaris
Rattus Urbanus Amnésis

Au plus profond d’une cave, se tiens le « Roi des Rats ».
S’il ne peut pas bouger, l’esprit est encore là.
Entité ! Subversive !
Prince impotant , il a toujours le goût de vivre.
Nourri ! Par ses disciples !
C’est le gardien de la mémoire collective.
Les humains, trop choqués, ont nié son existence.
Trop dur a regarder, miroir de nos insufisances.
Attention ! Aux réactions !
Tu peux vomir, je y’en donne la permission.
Frustrations ! Inhibitions !
Le roi est nu, il habite sous ta maison.

Rattus Phoceus Vulgaris
Rattus Urbanus Amnésis

Rattus Phoceus Vulgaris
Rattus Urbanus Amnésis
Track Name: Jouer dans ta ville
Intro

Hier soir on s’est couché, la set-list dans la tête.
Il faut se reposer pour pouvoir faire la fête.
A Quatre heures du mat, ce refrain qui t’entête.
On n’a pas pu dormir chuis crevé comme une bête.
Faire du Rock’n roll c’est pas toujours facile,
Ce soir tu as du bol, on vient jouer dans ta ville.

Re-intro

Huit heures dans le camion, les yeux comme des patates,
Ca sent pas vraiment bon, des odeurs de primate...
Un sandwich au jambon, une salade de tomates,
On a bouffé léger mais on est écarlate.
La pression a monté, c’est pas toujours facile.
Ce soir tu as du bol, on vient jouer dans ta ville

Chorus 1

Le matos déballé, c’est l’heure de la balance .
Des heures à poireauter avant que ça commence.
Les loges sont dégueu, y’a une odeur de rance.
JMU est encore aux chiottes, il se met dans l’ambiance.
Jouer sans se planter, c’est pas toujours facile.
Ce soir tu as du bol, on vient jouer dans ta ville.

Chorus 2

Vinon, Vierzon, Martigues, Salon,
Paris, Cassis, Marseille, Vichy,
Béziers, Montpellier, Strasbourg, Saint Dié,
Romans, Sedan, Calais, Montauban,
Bordeaux, Blénot, Biarritz, Trouville !
Pas la peine de te planquer, on vient jouer dans ta ville.

Outro... (accords La Ré Si, R&R a fond la caisse !!!!)
Track Name: Keskonvafair'...? (punk-tropical)
En 1977, nous étions déjà punks ! (dans l’âme)
On passait de folles soirées à traquer les minets.
Les épingles à nourrice,
Nos vieux cuirs tout râpés,
Et les drapeaux anglais !

On fracassait leurs mobylettes à guidons cintrés,
A coups de pelle et barramines pour les faire enrager !
On jetait leurs cartables,
Sur la voie ferrée,
On les faisait pleurer !


Refrain :
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour vidanger les beaux quartiers des minets gominés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour assumer toutes nos idées de crétins punkisés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?


En 1987, on était toujours punks ! (dans l’âme)
On passait toutes nos soirées à draguer les poupées.
Leurs mecs, on les branchait,
Sur leur look de kéké,
Et baston s’en suivait !

On se vengeait sur leurs bagnoles dans les parkings fermés.
Puis on coursait leur p’tites copines
Au milieu des pommiers.
Pendant qu’ils réparaient,
Leur tôle bien froissée,
Par nos soins distingues !


Refrain :
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour vidanger les beaux quartiers des minets gominés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?
Pour assumer toutes nos idées de crétins punkisés
Qu’est-ce qu’on va faire... En 2007 ?


En 1997 nous étions encore punk ! (dans l’âme)
On n’avait plus que les dimanches pour traquer les minets.
Dans les stations de ski,
On brûlait leurs chalets,
Avant d’aller bosser !

Maint’nant on est en 2006, est-ce qu’on est assez punk ?
Pour continuer à trucider les mêmes vilains minets
On va vider les bacs,
De leurs sales cd,
Venez nous y aider !



Refrain :
Ca va le faire... En 2007 !
On est des punks comme jamais et cette fois ça va marcher !
On va le faire... En 2007
On est des punks crétinisés et on ne va pas s’arrêter
On va le faire... En 2007